AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

profil +
MessageSujet: Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !    Lun 15 Avr - 22:01

vos infos


Andrea Gonzales
24 ans
Espagnole
8 avril 1989
Télékinésie ▬ Permet de faire bouger des objets par la force de la pensée.


i'm famous


Ce jour-là, il faisait enfin beau. Le soleil venait tout juste de battre son combat contre la grisaille et imposait déjà son règne qui durerait jusqu’à ce que les ténèbres lui succèdent. Et ainsi de suite. Les saisons étaient bien capricieuses. Andrea se lassait chaque année un peu plus de revoir le même spectacle en boucle. Comme une chanson que l’on a trop écoutée, elle se agaçait de voir le temps jouer avec ces nerfs. Mais cette fois, le beau temps semblait bien implanté, c’était le meilleur moment pour en profiter. Sa peau devenue pâle sans source d’énergie, elle était bien décidée à reprendre des couleurs d’été. Elle qui était d’un naturel assez bronzé n’en pouvait plus d’avoir vu la neige tout l’hiver.

Elle profitait de sa matinée en savourant son délicieux « café-clope » sur sa petite terrasse ensoleillée. Enfin matinée… Il était à peu près midi passé, mais elle ne s’occupait pas du temps aujourd’hui. Elle était en congé, comme tous les lundis. Ça tombait plutôt bien. C’était une de ses journées banales, remplie d’un profond ennui. Andrea aimait n’avoir rien à faire, mais elle détestait ne rien faire. Oui, c’était une femme pleine d’ambiguïté, mais elle ne s’en rendait même pas compte. En fait, elle s’en foutait carrément, de comment elle était. Introspection ? Connait pas. Elle savait qu’elle n’était pas parfaite, mais elle avait rangé tous ses petits complexes dans un coin de sa tête et s’efforçait de ne jamais les titiller. Pourtant, il y en avait beaucoup. Elle s’était construit une carapace pour ne pas montrer ses faiblesses. Personne ne devait connaître ses failles.

Andrea, c’était une gamine avec l’apparence d’une adulte. Elle aimait faire chier son monde et il faut dire que quand elle avait un truc dans la tête, elle ne l’avait pas au derrière. Elle était très lunatique mais pouvait faire preuve de tellement d’ambition pour des choses qu’elle jugeait importantes que ça en étonnait plus d’un. D’une nature anticonformiste et vulgaire, elle n’aimait pas être comme tout le monde. Les gens étaient devenus des moutons marchant la tête baissée. Elle laissa sa clope terminée tomber au sol, elle dévala les autres étages ne pouvant stopper sa chute. Elle atterit exactement sur le crâne dégarni d'un vioc. La brune ne put s'empêcher de faire une petite danse de victoire en s'écriant.

- Oh yeah ! Head shoot !

Le vieil homme regarda en l'air et voyant la jeune fille il fit rapidement le rapprochement avec le mégot qui lui avait laissé une belle marque rouge sur la tête. Il sortit quelques jurons et lui dit que ça ne se faisait pas. Andrea, qui n'en avait rien à carrer des gens qu'elle ne connaissait pas lui fit un doigt d'honneur et tira la langue sur laquelle on pouvait voir un piercing avec une feuille de cannabis dessus.

- Callate hijo de puta !

Un comportement masculin et si peu délicat, mais ce n'était pas surprenant venant d'elle. Wesh, c'est une caillera t'as vu. Peut-être que si on lui avait appris les mots magiques au lieu de ce vocabulaire barbare, elle n'en serait pas là. Mais les choses sont ce qu'elles sont et ce ne sera jamais autrement.
Tiens, d’ailleurs, cette silhouette blonde au loin, ce n’était pas Carmen ? Mais si ! C’est à ce moment que son téléphone sonna, émettant la musique de Dark Vador. Il avait le don de la faire sursauter à chaque fois. Sur l’écran on pouvait lire « hombre coche », elle appuya sur le bouton vert.

- André ! Tu fais quoi ?
- C’est bon je t’ouvre.

Elle finit son café d’une gorgée (quelle descente !) et laissa la tasse sur la petite table sur laquelle était posée d’autres tasses sales, quelques mégots en remplissaient le contenu. Bordélique, elle ne prêtait jamais attention à ce genre détail. Un autre détail qu’elle avait oublié, c’est que négligente comme elle est, elle avait laissé tomber la cendre au sol et venait de poser son pied nu exactement au même endroit. Merde. Elle s’essuya brièvement le dessous du pied et décida de ne pas se préoccuper de ça. Elle pressa un bouton près de la porte d’entrée et se dirigea vers la salle de bain. Elle grimaça en voyant sa tête. Ses cheveux étaient dans tous les sens, sa frange cachait quasiment ses petits yeux bleus. Quelques mèches un peu plus longues lui retombaient sur le visage, laissant parfois apparaître un grain de beauté sous l’œil gauche. Elle passa un bref coup de peigne dans ce foutoir, mais voyant l’inutilité de la chose, elle décida de les attacher avec une queue de cheval haute. Certaines mèches rebelles partaient en cacahuète mais bon osef. Elle ne faisait pas un défilé de mode non plus. Sur ses oreilles, elle portait de petites boucles noires, elle avait aussi un piercing helix et deux colliers, l’un ayant pour pendentif un petit smiley tout jaune et tout souriant, l’autre étant un chapelet orné d’une croix.
Carmen ouvrit la porte du studio avec énergie, ses talons claquants sur le sol. Elle fonça dans la salle de bain et sauta sur Andrea pour lui faire un câlin. La brune lui répondit avec autant d’affection. D’une apparence associable, elle devenait en réalité un vrai marshmallow envers ceux qui comptaient pour elle. D’ailleurs, ça lui donna envie de manger des sucreries. Une fois les salutations faites, la blonde regarda sa meilleure amie plus en détail.

- Nan mais je rêve ! Tu viens de te lever, c’est ça ? s’exclama Carmen. Allez, grouille, on va à la rivière aujourd’hui.

En effet, il ne fallait pas être médium pour remarquer qu’elle portait son pyjama Hello Kitty (sans commentaire…). Elle se déshabilla, montrant son ventre presque plat et son piercing au nombril. Elle était assez grande pour une fille, un mètre soixante-quinze, et plutôt fine. On pouvait voir ses tatouages, l’un sous forme d’un bracelet tribal au dessus du biceps droit et un serpent sur le bras gauche. Elle enfila un maillot de bain vert clair, un tee-shirt large, un short noir et des baskets jaunes. Plutôt garçonne, elle ne mettait à ses pieds que des chaussures de sports ou ses chères Doc Martens, jamais de talons, elle ne savait absolument pas marcher avec ces machins. Elle ne prit pas le temps de se maquiller, chose qu’elle ne faisait qu’en de grandes occasions et aujourd’hui n’était pas une grande occasion.

Quoique…
Carmen trépignait sur place. Elle était encore plus extravertie que d’habitude. Andrea lui demanda ce qu’il se passait. La jeune blonde lui répondit que ce jour était spécial, elle semblait avoir tout prévu. Andrea s’assit sur son canapé faisant office de lit, posa tout son matériel sur la table basse. Une douce odeur de mauvaise herbe s’évadait d’un pochon, elle en prit un peu et la déposa dans une petite boite ronde qu’elle tourna machinalement. Elle récupéra l’herbe coupée en de petits morceaux, la mélangea à du tabac, le tout dans une grande feuille. Elle alluma son joint et l’odeur se répandit à une vitesse ahurissante. Que c’était bon. Cette douce odeur fruitée, aromatisée aux plantes exoti…

- C’est bon on y va ? Y a Ricardo, Passetiz et Zunkantéin qui nous attendent, s’impatienta Carmen.
- Roh bordel ! Me coupe pas dans mes pensées comme ça !
- T’inquiètes tu seras pas déçue.

Déçue de quoi ? Décidément, y avait un truc qui n’était pas comme d’habitude aujourd’hui. La curiosité qu’elle ressentait allait s’emparer d’elle mais elle opta pour la tactique du « rien vu, rien entendu ». Elle fit mine de rien et les deux filles sortirent de l’immeuble. Andrea enjamba son scooter et Carmen monta derrière elle. Le petit scooter n’allait pas très vite mais elle l’avait depuis des années et ne s’en lassait pas. En vérité elle aurait voulu une voiture, mais on a les moyens ou on l’a pas. Les grandes allées ornées de bâtiments côtoyant le ciel se succédaient, le vent frais venait refroidir le soleil chauffant son corps. Bientôt, les immeubles disparurent, remplacés par des petites maisons et de grandes villas. Et lorsqu’enfin l’œuvre de l’homme laissa place à la nature, elles savaient qu’elles n’étaient plus très loin. Elle arrêta le scooter qu’elle attacha a un tronc d’arbre et les deux filles descendirent jusqu’à la rivière. Les garçons étaient déjà là et ils accueillirent leurs amies avec un grand sourire. Tous se tournèrent vers Andrea et lancèrent en cœur :

- JOYEUX ANNIVERSAIRE !!


il était une fois, cursed dream et vous...
Pourquoi avez-vous acheté le jeu Cursed Dream ? Et à quoi vous attendiez-vous en l'achetant ?

Un jeu vidéo, ses potes lui avaient offert un jeu ! Ils s'étaient tous cotisés pour lui offrir quelque chose. Andrea n’y revenait pas, c’était la première fois depuis bien longtemps qu’on lui offrait quelque chose de concret. Carmen aurait aussi bien pu lui faire un collier de pattes, sa meilleure amie aurait aussi bien apprécié le geste. Le plus surprenant dans tout ça, c’est qu’elle avait pensé à son anniversaire. Andrea ne disait jamais quand elle était née, parce que ça portait malheur selon elle. Mais apparemment Carmen avait appris cela - peut-être en fouillant dans ses affaires - et s’était empressé d’organiser un truc pour l’événement. C’était en début de soirée, le soleil ne chauffant plus assez les jeunes adultes au bord de l’eau, ils décidèrent de rentrer. Ils devaient se préparer pour sortir en boite dans la nuit. Andrea, de retour à la maison brancha la radio. Elle se déhanchait et chantait tout en retirant son tee-shirt. Elle envoya ses chaussures voler contre les murs du studio. Une bonne douche, ça ne pouvait que lui faire le plus grand bien. Dansant dans la pièce, elle ouvrit la pochette de son jeu et le mis dans son ordinateur portable. En réalité, ce cadeau lui faisait énormément plaisir, elle qui n’avait ni les moyens ni le temps de jouer, voilà qu’elle pourrait un peu s’occuper. Ca avait l’air d’un jeu d’aventure, c’est ce qu’elle préférait ! Carmen, ce n’était pas la meilleure pour rien. Elle lui avait trouvé le jeu parfait. De l'action, du frisson, des guerres, des alliances, du fantastique, des méchants, des monstres, tout pour plaire. En plus sur la pochette ils disaient que c'était un jeu interactif, elle ne comprit pas exactement ce que ça voulait dire, mais ça avait l'air sympa.

A la radio, ils passaient une musique qu’elle adorait, Feel so close de Calvin Harris. Elle enchaîna quelques pas de danse et ne remarqua même pas le temps que le jeu prenait pour charger. Lorsqu’elle revint devant son pc en tortillant des fesses, elle vit une page assez sombre où ils demandaient son nom. Elle était contente, elle adorait les jeux glauques. Elle n’allait pas être déçue. Prenant le jeu à la légère, elle inscrivit « Speedy Gonzales » sur l’écran. Aussitôt, un message d’erreur s’afficha. Mince, c’était à cause du faux nom ? Il n’avait aucun humour ce jeu ! Puis ce fut le voile blanc.


Expliquez votre arrivée dans le monde de Cursed Dream, dans la zone de départ.

Lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle se retrouva dans un pièce sombre qui ne ressemblait en rien à son appartement. Une forte lumière s’abattait sur elle. C’était ça la mort ? Elle avait toujours entendu parler d’une lumière blanche à l’approche de la mort, mais elle s’attendait a quelque chose de bien moins cinématique. C’est alors qu’une voix robotique lui demanda si elle s’appelait Speedy Gonzales. Alors ça, c’était un ange ? Plutôt un démon vu la vie qu’elle avait eu. En tout cas il n’était pas très intelligent.

- Je m’appelle Andrea, t’sais.

Le robot ne sembla pas avoir pris en compte cette remarque et lui souhaita un bon jeu. Cette phrase attira la curiosité de la jeune fille mais elle n'eut pas le temps de méditer là-dessus. Elle tomba. Tous les ténèbres autour d’elle disparurent et elle tomba, longtemps, comme si elle faisait un saut en parachute sans parachute. En voyant le sol s’approcher d’elle, elle cria de toutes ses forces et se mis en boule pour amortir de choc. Pitié, qu’elle se réveille avant l’impact. Mais aussi surprenant soit-il, elle atterrit en douceur, pas la moindre blessure. Elle avait fermé les yeux pour ne pas voir sa mort approcher. Mais bizarrement elle n’avait rien senti. Quand elle ouvrit les yeux, elle se retrouva dans un monde couvert de blanc, dépourvu de la moindre couleur à l’horizon.


Qu'avez-vous fait ensuite ? Comment vous êtes vous sentit ?

Andrea regarda ce qui l’entourait, mais elle ne vit que des arbres et de la neige. Elle toucha le sol autour d’elle pour s’assurer qu’il n’allait pas de nouveau s’ouvrir sous ses pas. Mais cette fois, ça semblait bien résistant. Elle se pinça la main pour s’assurer qu’elle ne rêvait pas. La douleur était bien réelle. Elle réessaya, puis une troisième fois, mais rien ne changeait autour d’elle. La même voix robotique du début se manifesta prétendant qu’Andrea avait un don. La bonne blague. Bidon ouais. Puis elle vit un peu plus loin un symbole étrange propre aux jeux vidéo. Elle pencha la tête vers la gauche pour souligner sa curiosité. Elle s’approcha, s’arrêta, regarda, s’approcha un peu plus, s’arrêta encore, avança un peu puis recula. Il était louche cet icône, autant que la voix robotique de miss téléphone rose. Et puis merde, elle se dirigea d’un pas assuré sur l’icône et le toucha du bout de l’index. Et là, comme une communion de l’être, comme E.T téléphone maison, l’icône laissa tomber un vieux sac qu’elle ouvrit voir si elle était tombée sur un trésor. Le sac était vide. Pff, nul ce truc. Elle le balança derrière elle et s’intéressa plutôt au second symbole qui venait d’apparaître.


- Si tu me donnes un autre sac pourave j’te démolis !

A qui parlait-elle ? Elle en avait aucune idée, mais elle s’en fichait qu’on l’écoute. Et puis celle du téléphone rose, c’est sur qu’elle surveillait tout ! Elle devait bien se marrer avec ses sacs ringards. Elle appuya donc, et pouf, une pomme tomba au sol. Cool, se dit-elle. Bon, c’était maigre comme repas mais vu comme elle avait la dalle, elle n’allait pas chipoter. D’ailleurs, c’était bizarre cette sensation de faim, ça n’existe ni dans les rêves, ni dans la mort. Tout comme le froid qu’il faisait. Il n’y avait qu’une explication possible… Attendez, deux secondes. Elle entoura de ses bras l’un des troncs d’arbre gris et se cogna une bonne fois la tête dessus. Elle en obtint une belle bosse et la certitude qu’elle existait vraiment, et le monde qui l’entourait aussi.

Elle s’assit en tailleur pour manger sa pomme tout en prenant le temps de réfléchir sur la situation. Elle récapitula sa journée : levé, soleil, rivière, anniversaire, jeu, robot, neige. Mais oui, c’était ça qu’ils entendaient par « jeu interactif » ! Ils venaient d’inventer mieux que les ordinateurs, mieux que les Smartphones, mieux que les 2358 chaines télévisées disponibles par le câble, mieux que la 3D, mieux que la vie. Un jeu grandeur nature ! Ils avaient fait fort là ! Elle rangea le trognon dans son sac, sait-on jamais, dans un jeu, tout peu s’avérer utile. C’est à ce moment qu’elle percuta qu’elle était quasiment nue. Elle aurait pu le remarquer avant mais elle avait été trop préoccupée. Le vent et la neige qui se posait doucement sur son corps en maillot de bain était d’un froid glacial. Heureusement, dans son malheur, elle avait gardé son short, et ce qu’il contenait. Elle sortit son téléphone, pas de réseau. Elle composa l’appel d’urgence, c’était bien la première fois que c’était elle qui cherchait à joindre les condés et pas l’inverse. Mais évidemment, ça ne répondit pas. De toute façon, elle leur aurait dit quoi s'ils avaient répondu ? "Oui je suis perdue dans la neige, je fais quoi ?" Par chance, elle avait aussi mis dans sa poche des cigarettes et son pochon magique.
Elle se mis a marcher. Autour d’elle il n’y avait aucune trace de vie, aucuns autres pas que les siens, aucun chemin. Elle avança dans une direction bien précise, dos à la neige. Elle marcha pieds nus, sentant ses doigts de pied devenir bleus à force de s’enfoncer dans la neige. Elle se mis a courir pour avoir moins froid, jusqu’à ce qu’enfin elle croisa une maison en bois. Elle toqua mais il ne semblait pas y avoir âme qui vive. Elle tourna la poignée et entra. La maison était vide. La poussière semblait s’accumuler depuis la nuit des temps. Quel soulagement d’avoir enfin un endroit sec. Un monde de neige, il ne pouvait pas y avoir pire pour la femme. Elle arracha quelques portes de placards, les cassa en petits morceaux et les réunit à l’extérieur de la maisonnée devant la porte d’entrée. Il lui fallut plus ou moins une demie heure pour qu’une flamme prenne avec son briquet, et là elle sentit le soulagement. Elle approcha son corps presque nu près du feu et s’endormit quasiment aussitôt.
Le lendemain elle marcherait, encore et encore.


Quel territoire vous attire le plus ? Pourquoi ?

Tout, sauf cette neige horrible. Y manquerait que le Père Noël pour parfaire ce schéma. Andrea, elle veut tout connaitre, tout visiter. Le jeu aurait aucun intérêt sinon. Que ce soit dans l’eau ou dans les airs, dans le bien ou le mal, peu importe. Mais il faut avouer qu’il y a un endroit qui semble tellement intéressant, c’est le royaume d’Osinus. Avec ça, peut-être qu’elle pourrait comprendre un peu mieux comment marche ce monde, et pourquoi pas en prendre le pouvoir par la suite.


et vous dans l'histoire
T'as quel âge ? 19 ans
T'es une fille ou un garçon ? Un escargot
Quel est le personnage de ton avatar ? Raven (original) - Einlee
T'as débarqué en fusée sur le forum? Non, sur le dos d'un raton-laveur tchernobylé qui se propulse dans les airs avec des pets supersoniques.
T'en penses quoi ? Ben ça sent pas très bon pendant le voyage mais une fois arrivé ça en vaut la peine. Sérieusement j'aime tout, le design, le contexte et les membres ont l'air sympathiques.
T'as lu la charte divine ? Wep.
C'quoi le code maudit ? Code validé par le Panda.





Dernière édition par Andrea S. Gonzales le Dim 21 Avr - 19:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

J'ai rejoint les rangs de Neïth
avatar

profil +
MessageSujet: Re: Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !    Mar 16 Avr - 9:35

Bienvenue, p'tite nouvelle !
Bon courage pour ta fiche et amuse toi bien sur le fow !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

J'ai rejoint les rangs de Neïth
avatar

profil +
MessageSujet: Re: Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !    Mar 16 Avr - 10:52

Bienvenue, j'ai la sensation de te connaître, ça me perturbe ._.
Brewf, bonne chance pour ta fiche ;)

_________________
« Faut dire qu'elle aime bien sentir nos regards sur elle glisser de haut en bas, au hasard. Pour elle, c'est bien plus grisant que de se voir, nue dans sa chambre debout devant son miroir. On lui a tous un jour promis la lune, quel espoir ! Car on a beau lui faire la cour, à chaque fois elle se marre. Elle sait que tous nos beaux discours ne sont que des miroirs aux alouettes, car le soir on finit tous au radar. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

J'ai rejoint les rangs de Neïth
avatar

profil +
MessageSujet: Re: Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !    Mar 16 Avr - 11:05

Bienvenue, j'ai aussi la sensation de te connaître. (surement à cause de l'avatar). x)

BONNEUH CHANCE POUR TA FICHE o/.

_________________
◭ Il parait que je n'ai pas de coeur... C'est vrai.
◭ Je suis une Reine, c'est évident, non ?
◭ Je suis puissante et je vais faire de vous mes esclaves ♥️.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je reste neutre
avatar

profil +
MessageSujet: Re: Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !    Mar 16 Avr - 13:07

Bienvenue sur le forum ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

J'ai rejoint les rangs d'Érios
avatar

profil +
MessageSujet: Re: Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !    Mar 16 Avr - 13:42

Bienvenuuue!
Deviantart! J'avais déjà vu cette image! *^*

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

profil +
MessageSujet: Re: Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !    Mar 16 Avr - 14:49

Wah, merci a vous tous pour cet accueil *_*

Charlie et Pandore, je pense pas qu'on se connait, c'est la première fois que j'utilise cet avatar. M'enfin c'est possible qu'on se soit croisé sur d'autres forums, qui sait. Et si c'est pas le cas on peut faire connaissance huhu ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

J'ai rejoint les rangs de Neïth
avatar

profil +
MessageSujet: Re: Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !    Mar 16 Avr - 16:57

Héhé!
Bienvenue et bonne chance !

_________________
Me connaitre en musique:

~Musique 1
~Musique 2
~Musique 3

Me connaitre en images:

~Je suis un petit mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

J'ai rejoint les rangs de Neïth
avatar

profil +
MessageSujet: Re: Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !    Ven 19 Avr - 12:28

Bienvenue. Préviens-nous lorsque ta fiche sera finie ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

profil +
MessageSujet: Re: Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !    Dim 21 Avr - 19:56

Merci :)
Et j'ai l'honneur de vous dire que ma fiche est FINIE !! \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

J'ai rejoint les rangs de Neïth
avatar

profil +
MessageSujet: Re: Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !    Lun 22 Avr - 11:08


► Te voilà enfin plongé dans le vaste monde de Cursed Dream. Prépare-toi à braver de grands dangers et à te battre pour ta survie.
► Tu peux désormais aller poster ta fiche de relations ici
► Tu peux également créer ton inventaire par là
► Tu peux aussi demander un rp ici
► Si l'envie t'en prend, tu peux aller flooder et bavarder avec les autres membres dans la section créée pour ça.
► Et la guerre est annoncée ! Tu devrais aller clamer ton alignement.
► Amuse-toi bien ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




profil +
MessageSujet: Re: Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Andrea Speedy Gonzales - Ay Caramba !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Rôles] Les Looneys Tunes, en avant toute !!!
» Carnet d'adresses d'Andrea Parker
» Passeport d'Andrea Parker
» /Citoyen/ Andrea Beaumont
» Liens d'Andrea Beaumont/Phantasm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cursed Dream ::  :: « Identification » :: Présentations validées-