AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Chronicle of our beginning ▬ PV Selah Del Smeralda [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

profil +
MessageSujet: Chronicle of our beginning ▬ PV Selah Del Smeralda [Fini]   Jeu 24 Jan - 1:39




Il fait froid, comme toujours dans ces contrés du nord, dans ces territoire hostiles où l'éclat solaire ne parvient pas à réchauffer la croute terrestre. Il fait froid, malgré le corps de ta jumelle coller contre le tient, malgré son front brûlant presser contre ta nuque. Il fait très froid même, et ce alors que les jours se rallongent, que les vents du nord s'engouffrent dans l'amas de verglas qu'est la première map de Crused Dream.
Tu soupires faiblement en resserrant ta prise autour de la taille de Selah. C'était une situation bloquer, en vérité. Vous ne savez pas où vous aller, vos vêtements ne sont pas adaptés au climat ambiant et, plus important, vous ne savez absolument pas où est-ce que vous pourrez trouver de la nourriture. A ce rythme là, je ne vous donne pas deux jours avant de mourir de froid, de faim ou de déshydratation. Au choix.
Et ta soeur est malade, surtout. Brûlante entre tes mains et à mi-chemin entre une lucidité douloureuse et l'inconscience salvatrice. Un constat peut réjouissant. C'est certains. Tu te relèves, lentement, presque au ralentit, conserves ton bras autour de sa taille et passes le sien autour de tes épaules.

▬ Allez princesse tiens le coup. On trouvera bien un village en suivant la route.

Sauf si tu as pris le mauvais chemin. Sauf si tu répète la même erreur que dans Skyrim et que tu te retrouves dans une impasse. Chose que tu ne souhaites pas. Que tu redoutes même. Mais ce n'est pas le moment d'imaginer le pire, n'est-ce pas?
Think positif, disait ta prof de philo. Si elle pouvait à quel point tu l'emmerdes elle et sa mentalité hippie, là, tous de suite.






selah del smeralda ©


Dernière édition par Kagura Del Smeralda le Jeu 31 Jan - 18:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

profil +
MessageSujet: Re: Chronicle of our beginning ▬ PV Selah Del Smeralda [Fini]   Jeu 24 Jan - 14:59


Elle ne sait pas ce qui l'insupporte le plus. Est-ce le fait que chaque mouvement lui donne l'impression de dépenser une considérable source d'énergie, est-ce cette fatigue constante qui épuise son souffle et envahit son cerveau, est-ce cet état second, cet état d'impuissance à laquelle elle est soumise et devient alors incapable de réflexion censée, de gestes de survie ? Non, elle ne sait pas. Car elle ne comprends pas.

Il y a un corps chaud, à sa droite, qui la soutient. Celui de sa sœur, de cette unique source d'espoir, de cette simple lueur de lucidité. Lorsqu'elle ouvre les yeux, c'est blanc. Pas comme le paradis, non, il y a bien longtemps qu'elle a abandonné l'idée de finir dans ce lieu pacifique. Banc, comme la neige. Des cotons qui tombent de tous les côtés, jusqu'à offrir un horizon flou .. si ce qu'elle fixe est vraiment l'horizon. Car à l'horizon, elle croit apercevoir quelque chose d'indistinct, de différent. Et de pas blanc. L'espoir survient, alors que la réalité s’abat. Les flocons de neige, c'est trompeur, elle le sait et est encore assez lucide pour cela. Pourtant, elle a chaud. Horriblement. Tous son corps brûle d'un feu ardent, qui s'impatiente de sortir de cette enveloppe charnelle dans laquelle il est emprisonné. Un feu terriblement destructeur, qui la consume de l'intérieur.

Elle a du mal à obtenir lucidité. Quelques secondes dans la réalité, quelques secondes dans ses rêves .. Elle est perdu. D'autant plus que la réalité ne l'est pas. C'est une certitude qui a mis un temps à faire son chemin dans ce cerveau embrouillé. Un jeux. C'est un jeux, un simple jeu. Et c'est cette idée qui donne à la jeune femme la force de continuer. Cette idée-là, et sa sœur. Car il est hors de question qu'elle se laisse abattre par un simple jeu, mais encore plus révoltant l'idée de laisser Kagura se débrouiller seule dans cette blague monumentale. Non, elles sont ensemble, elles ont atterri ensemble, et elles resteraient ensemble. Quoi qu'il arrive.

Et ce n'était pas trois flocons de neige qui lui en feront douter.

Elle entend une voix. Trop faible pour parvenir à ses oreilles de façon distincte, sous les hurlements du vent qui semble, en cet instant, vouloir se débarrasser de toute sa haine obtenu depuis la nuit des temps. Mais elle en reconnait les échos chantants. Elle les reconnaitrait entre tous. Un peut rassurée - pfeuh, comme si elle en avait besoin .. -, elle continue ses mouvements lents, bien décidée à ne pas s'arrêter au prochain pas. Mais peut-être à celui d'après. Ou peut-être maintenant ?

Non.

Cammina, Selah.



selah del smeralda ©


_________________
« Le réel ne peut s'exprimer que par l'absurde, comme la lumière qui n'est que le produit des flemmes destructrices. »
PrésentationRelations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

profil +
MessageSujet: Re: Chronicle of our beginning ▬ PV Selah Del Smeralda [Fini]   Jeu 24 Jan - 18:52




C'est comme soutenir une noyer en essayant de ne pas couler par le fond, en vérité. Lutter pour sa propre survie tout en préservant ce que l'on a de plus précieux avec l'énergie du désespoir. Une lutte aussi vaine qu'acharnée, à première vu.
Certains prétendent que dans les moments difficiles, l'homme à tendance à ne penser qu'à sa propre sauvegarde et à ne plus se préoccuper de son entourage. Mais toi, tu avais toujours opté pour la solution la moins... prévisible, dirons-nous. De celles qui faisaient soupirer tes professeurs de dépit et allumait cette lueur fugitive dans le regard de ton frère ainé. Un éclat d'amusement. A moins que ça ne soit de l'agacement. Ou un mélange des deux, difficile à dire.

▬ Hey, ce serait bête de mourir maintenant. T'avais promis que tu me payerai un macdo vendredi. D'ailleurs t'avais raison, la salade de tomate c'est à tomber avec le fromage italien dont je ne retiens jamais le nom. Mais je préfère tout de même les hamburgers. Quoi que les nems sont pas mal dans leur genre. Et la bouillie de riz de maman me manque un peu en ce moment. Tiens je t'en ferais un grand bol dès qu'on trouvera une échoppe. Dois bien y en avoir une dans tout ce merdier.

La nourriture hein. Ta gourmandise déraisonnable a toujours été le petit défaut qui parvient à faire sourire ta sœur avec indulgence, après tout. Quoi de mieux que ce léger détail pour pleinement capter son attention? Hum. Parler de ton caractère de cochon peut-être. Mais ça, ça reste encore un sujet que tu préfères évité. Car il s'agit là d'un débat que tu ne pourrais pas gagner.
Ton monologue s'étire, se tend. Passe d'un sujet de conversation à l'autre, sans raison précise, sans plan prédéfini. Parler pour parler. Pour être certaine que Selah est toujours consciente. Pour oublier temporairement tes pieds nus qui s'enfoncent dans le sol enneigé.
Pour te rassurer.
Non, tu n'es pas sur le point de craquer.
Non tu ne tomberas pas malade avant d'avoir atteint un putain de village.
Et oui, vous allez vous en sortir.
C'est une évidence.







selah del smeralda ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

profil +
MessageSujet: Re: Chronicle of our beginning ▬ PV Selah Del Smeralda [Fini]   Jeu 24 Jan - 23:35


Depuis combien de temps marchaient-elles ? Faisait-il jour ou cette lumière provenait d'autres sources d'énergie ? La neige autour d'elle était-il le produit de son imagination ? Marchaient-elles encore réellement où s'étaient-elles enfin arrîtés ? A en juger par l'étreinte sur sa taille fine qui ne s'était pas désserré, elles étaient encore entrain de marcher. Pourtant, Selah avait le vague souvenir d'un sol dur, en planché sale sur lequel elle avait passé un certain temps alors que le soleil dehors ne donnait plus de signe de vie. Nullement réchauffée, mais au moins protégées du vent et de la neige qui n'avait pas cessé de tomber, ces visions étaient celles en lesquels elle pouvait le plus se mermettre de croir. Alors, que faisaient-elles encore là, à marcher sous la neige ? Cette nuit de repos n'avait-elle vraiment été qu'illusion, comme toutes ces images qui ne cessaient de s'emparer de son esprit ? Des forêts, des rues, une maison. Les images se succédaient dans sa tête, alors que les efforts devenaient toujours de plus en plus difficile à offrir. Oui, elle hallucinait, c'était certain. Pourtant, elle y croyait, à ces images, mais était bien trop faible pour y réagir. Lançait peut-être quelques mots par-ci par-là qui n'étaient compréhensible que par elle-même, marchant, toujours, et encore.

Puis, au second couché de soleil - d'après ce qu'elle en savait -, la silhouette d'une ville. Une cité tapis dans un plateau au milieu d'un col d'une chaine de montagne, qu'elles arpentaient depuis au moins une éternité. Une autre illusion, sans doute. Un mirage. Elle pense un instant que cette fois, elle est vraiment perdu. Elle aura perdu sa soeur, et malgré sa volonté de rester avec elle, la fievre et ses espoirs auront eu raison d'elle. La cité, une illusion. Qui ne la quitta pas un instant, et qui devenait de plus en plus précis au fur et à mesure que le nombre de ses pas se multipliait. Ce mirage qui se concrétise et n'apparaitra par la suite dans sa mémoire, que sous quelques flash et images floues. Ce mirage qui l'englobe tout entière, agrave son cas. La prive de la vue, lui fait entendre la voix de sa soeur de plus en plus distincte. Ce mirage qui devient vite réalité.

Elle ouvre les yeux, regarde autour d'elle. Ses pupilles mirent un certain temps à l'habituer à l'obscurité embiante. Chaque parcelle de son corps la faisait horriblement souffrir, et son nez captait des odeurs peu agréable alors que ses oreilles semblaient sourdes sous le silence qui semblait écrasant après les hurlements du vent dans les montages, qui était la seule chose dont elle se rappelait en cet instant. Pourtant et malgré tout, alors que son regard se pose sur la silhouette de sa sœur déposée près d'elle, celle-ci devient l'unique occupation de ses pensées. C'est en se redressant sur son coude qu'elle remarque être allongée. Sur un matelas, peu confortable et visiblement très vieux. Sa peau est brûlante, ses idées toujours embrouillées, elle tend la main et la dépose sur le bras de sa jumelle.

▬ Kagu' ..

Celle qu'elle pensait assoupie, ouvrit soudainement les yeux, la regarde intensément. Ce n'est que la dernière vision qu'elle put conserver avec elle avant de se faire emporter par l'épuisement.



selah del smeralda ©


_________________
« Le réel ne peut s'exprimer que par l'absurde, comme la lumière qui n'est que le produit des flemmes destructrices. »
PrésentationRelations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

profil +
MessageSujet: Re: Chronicle of our beginning ▬ PV Selah Del Smeralda [Fini]   Ven 25 Jan - 0:16




▬ Elle va mieux?

Tu ne réponds pas immédiatement. Prend la peine de scruter le visage tourmenter de ta jumelle avant de plonger ton regard dans celui de ton interlocutrice. Elle semble inquiète la ville apothicaire. Soucieuse, comme si Selah eu été le propre fruit de ses entrailles. Bienveillante. Un peu trop pour de simples vagabondes, peut-être.
Tu souris à ce simple constat. D'un de ces faux sourires qui étirent la commissure de tes lèvres mais ne montent jamais jusqu'à ton regard. Pas vraiment convaincant. Un peu rassurant. Ta main se refermes machinalement sur celle de ta jumelle. Dans un geste instinctif. Ou un signe de dépendance, qui sait.

▬ La fièvre a un peu baisser et elle s'est réveillé durant la nuit avant de perdre connaissance. Vos remèdes sont efficace nonnina*.
▬ Le ciel en soit loué.

Tu acquiesce en plongeant un chiffon humide dans la bassine posée à tes pieds, poses le morceau d'étoffe humide sur le front de Selah.
Voilà trois jours que vous aviez trouvé refuge chez dame Narsha, une honnête commerçante de la citée d'Ibaryar. Elle vous avait recueilli, comme d'autres accueillent dans leurs foyer une portée de chatons abandonnés. Avec complaisance et générosité. Trop pour que tu ne te sentes pas redevable, faut bien l'avouer.
Alors tu aidais comme tu pouvais. Effectuant une petite livraison par ci, préparant le dîner pendant qu'elle fermait la boutique. Des tâches quotidiennes qui s'étaient peu à peu muées en routine bien huilé.

▬ Je vais chercher le sirop. Tu ne veux pas aller te reposé Kagura?
▬ Ne t'inquiète pas pour moi Narsha. J'irais me coucher plus tard.

Ou pas. Mais ça, elle ne le savait pas.


*mamie








selah del smeralda ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

profil +
MessageSujet: Re: Chronicle of our beginning ▬ PV Selah Del Smeralda [Fini]   Ven 25 Jan - 23:03


Sa conscience se perd toujours aussi profondément, mais de moins en moins souvent. Ce qu'elle a décidé d’appeler la réalité malgré tout, survient parfois, et même souvent. Alors que son corps n'obéissait pas à ses ordre, ses oreilles percevaient toujours ces vibrations musicales qui ne cessaient d'apaiser son âme et qui, peut-être, était la seule raison pour laquelle sa lucidité revenait parfois. Elle ne savait pas combien de temps elle était restée allongée ainsi, sous ce toit délabré, dans cette minuscule pièce carré, sur ce matelas rongé par les mythes depuis des années. Le tissu âpre faisant office de drap rappe sur sa peau alors qu'enfin, son corps décide de bouger. Son bras se lève, ses yeux s'ouvrent lentement. L'espoir intimement persistant se réalisa alors lorsque sa première vision fut celle de sa sœur. Son visage, si semblable au sien, l'observait de ce regard intense qu'elle n'aimait pas imposer à sa jumelle. Les sourcils un peut froncé, une mine inquiète et des yeux bleus absents de cet éclat de vie qu'elle aimait voir, c'est cette vision qui, malgré le sentiment de culpabilité qui montait en elle, la rassura. Un peut.

Elle reste quelques, euh, secondes, minutes .. ? Enfin bref, quelques temps encore allongée, examinant du mieux qu'elle le pouvait son propre corps. Il semblait apte à recevoir plus de mouvement, alors, lentement, elle se met en position assise. Observe son parfait reflet qui reste près d'elle. C'est en tendant la main vers le visage de celle-ci qu'elle peut observer la pâleur de sa propre peau. Essayant d’étouffer la pointe de répulsion que cette vue lui inculqua, elle se concentre sur sa jumelle et continue son geste. Juste pour s'assurer qu'elle est bien là, celle qu'elle ne quittera jamais. Pour être sûre, cette fois, de ses songes, que la lune qui trônait en cet instant bien loin au dessus de leur tête et laissait apparaitre quelques rayons fantomatiques par la minuscule fenêtre, ne lui reprenne pas mesquinement cette image qui était la seule à donner un sens à sa raison. Elle sent, sous les empruntes de sa peau, celle, toujours douce, de sa sœur. La presse un peut, dérape vers son cou. L'enlace. Pour ne plus jamais la relâcher.



Ce n'est que par la suite qu'elle put découvrir la petit vie que sa sœur avait adopté durant sa convalescence. Un confort plutôt satisfaisant, pour deux jeunes filles sans affaires ni argent au milieu d'une cité dans les montagnes du Royaume d'Alaskys - tel s’appelait alors l'endroit où elles avaient atterrie. Aux premiers jours, Selah était encore trop faible pour affronter le froid extérieur. Pour aider à la tâche, au maximum qu'elle le pouvait, elle se contentait d'entretenir la maison, d'aider au commerce. Puis, elle put mettre les pieds dehors avec sa sœur. Sa première sortit fut pour une importante commande qui avait été passé à la dernière minute. Difficile de retrouver le monde extérieur après tant de temps passé entre quatre mur, surtout lorsque nos yeux sont attirés par tous ce qui se passe autour, attirés par toute cette nouveauté, par tout ce qui ne pouvait pas aider au travail effectué. Un boulot quelque peut désagréable mais qui leur laissait parfois un temps libre considérable. Que Selah essayait de passer au maximum dehors. Observer, analyser, comprendre. Tel avait toujours été la gymnastique de son cerveau, qu'elle ne cessait d'appliquer ici. Le monde dans lequel elles avaient atterries était différent. C'était certain. Mais bien sûre, il y était conservé toutes les valeurs humaines universelle. Comme la communication, le vieillissement des gens, les transports, le sommeil la nuit et le travail le jour. Il y était présent assez de détails pour qu'elles ne soient pas déboussolées, mais assez de différence pour que, chaque cycle solaire, survienne une surprise sous l'évidence. Elles passèrent quelques jours chez cette bonne dame Narsha, peut-être même quelques semaines. Avaient parfois essayer de lui tirer des informations sur le monde dans lequel elles étaient arrivées. Sans succès. La vieille riait souvent de leurs interrogations qu'elle trouvait stupide, et se moquait de cette naïveté dont elles ne cessaient de faire preuve. N'ayant pas eu le courage de lui expliquer leur situation, les Del Smeralda n'avaient pas insisté, ayant vite compris que cela ne servirait à rien. Mais dans l'esprit des jumelles, la question subsistait. Elles n'allaient pas rester ici indéfiniment, non. Elles n'étaient pas ici pour flâner durant le reste de leur vie virtuelle. Il fallait partir. Et découvrir le monde dans lequel elles s'étaient transportées.



selah del smeralda ©


_________________
« Le réel ne peut s'exprimer que par l'absurde, comme la lumière qui n'est que le produit des flemmes destructrices. »
PrésentationRelations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




profil +
MessageSujet: Re: Chronicle of our beginning ▬ PV Selah Del Smeralda [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chronicle of our beginning ▬ PV Selah Del Smeralda [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» This World - Selah Sue (Warren)
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» Commun - Intrigue 13 - A new beginning - Earthquake
» NJPW The New Beginning in Sapporo
» Mes derniers coups de coeur, le fil des acheteurs compulsifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cursed Dream ::  :: Corbeille :: Corbeille à RPs-